You are here

«Il y a un gouffre entre les attentes et la réalité»

Undefined
Date: 
21.10.2014
Type source: 
Media: 
Le courrier site

Mon commentaire: titre: Le RBI représente justement La solution. Le travail ne représente pas la dignité (médecins et profs voient leurs statuts perdre leur aura) mais simplement une FONCTION. Quelle dignité ou prestige pour une caissière, un barman, un employé à la chaîne. Selon le sondage dans le film "un revenu de base inconditionnel une impulsion culturelle" 80% des individus continueraient à travailler avec un RBI (donc aucun risque d'«handicapés sociaux») pour les raisons suivantes: a) montant jugé insuffisant. b) ne veulent pas rester à rien faire. c) conserver un lien social. d) croient que la dignité y invite ! Le revenu de base inconditionnel permet justement le partage intelligent  efficace (et peu coûteux) du travail ! Les médecins laboratoires et pharmas sont assistés par les (dépendants des) malades
Les commerçants sont assistés (dépendants des) par les consommateurs. Les artistes sont assistés par les (dépendants des) spectateurs. Les assistants sociaux sont assistés par les (dépendants des) usagers de l'hospice général. Le RBI permet l'interdépendance sociale en toute indépendance individuelle de par son inconditionnalité : même le soleil ne brille pas pour certains seulement, les médicaments ne soignent pas uniquement certains et pas d'autres. Ainsi le RBI partagé par tous (même si les riches payent eux même le RBI, même si les salariés et indépendants le gagnent/partie du salaire) si effectivement sera choisi le financement par l'activité économique et pas /moins les cotisations ... TVA 100% (en remplacement de charges salariales, équité produits  importés/nationaux) ou création monétaire ou taxes téléphonie, numérique, transactions financières ou bancaires(sic)!

Personal info
Contributor: 
Brinde Lucidité
Organisation, Media, etc: 
Le courrier site