Vous êtes ici

A l’EPFL, réservez un véhicule robot en trois clics

Français
Date: 
21.07.2015
Type source: 
Media: 
24 heures

 

Technologie Grâce à une nouvelle application, il sera possible jusqu’au28 août de réserver gratuitement sa place sur une navette sans conducteur sillonnant le campus.

Sur le campus de l'EPFL, quelque 6000 personnes ont déjà testé ces engins du futur depuis le mois d'avril.

Sur le campus de l'EPFL, quelque 6000 personnes ont déjà testé ces engins du futur depuis le mois d'avril.

«Cela n’existe nulle part ailleurs dans le monde!» assure Raphaël Gindrat, CEO de la start-up lausannoise BestMile. Cette exclusivité mondiale, c’est la possibilité de commander un véhicule électrique sans conducteur, par le biais d’une application smartphone. Sur le campus de l’EPFL, il est possible de tester cette technologie inédite jusqu’au 28 août prochain, et cela gratuitement! Depuis le mois d’avril dernier, six petites navettes robotisées sillonnent le campus, fonctionnant «comme une sorte de métro interne», indique Raphaël Gindrat. Quelque6000 personnes ont déjà testé ces engins du futur. Cette semaine, BestMile va plus loin avec un concept novateur permettant de réserver sa place directement depuis son téléphone.

L’idée est de répondre au problème du «dernier kilomètre», en complétant l’offre de transports publics à l’EPFL. Grâce au système mis au point par la start-up, le parcours entre différents bâtiments disséminés sur le campus demande moins d’efforts physiques, à défaut d’être rapide. Effectivement, malgré «des échos positifs», «la lenteur des véhicules a été souvent relevée», explique Raphaël Gindrat. La raison? Le campus de l’EPFL étant sinueux, il est difficile pour les engins d’aller à vive allure.

«Ce même dispositif pourrait être imaginé dans d’autres endroits où il y a de grandes étendues et pas de transports publics qui les desservent, comme des parcs d’attractions, de grandes industries, des hôpitaux», poursuit le jeune entrepreneur.

«Comme une tour de contrôle»
Pendant les vacances d’été, deux véhicules se baladent à l’EPFL, du lundi au vendredi, entre 10 h et 20 h. Comment procéder? Il suffit de télécharger l’application BestMile, de choisir son trajet en sélectionnant l’un des deux parcours proposés, et d’attendre sa navette à l’un des arrêts: Métro M1, Esplanade (petit parcours) ou Rolex Learning Center, Starling, Estudiantines (grand parcours). Il est même possible de voir les navettes se déplacer en direct sur l’application. «Le logiciel développé par la start-up fonctionne comme une tour de contrôle d’un aéroport», image Raphaël Gindrat. La technologie permet de gérer horaires, trajets et réservations passées par le biais de l’application, disponible pour Apple et Google Play.

«Nous avons seulement commencé à développer cette technologie en septembre dernier. Nous sommes très contents de ce qui en est sorti», se réjouit Raphaël Gindrat. En octobre prochain, il se rendra à Bordeaux, au Salon mondial des transports intelligents, pour présenter les véhicules ainsi que le logiciel développé par BestMile. (24 heures)

(Créé: 21.07.2015, 21h17)

Personal info
Contributor: 
Mathieu Despont
Organisation, Media, etc: 
24 heures