Vous êtes ici

Un premier pays européen teste "l'allocation universelle": un même revenu de base pour tous, et ceux qui travaillent s'offrent un complément

Français
Date: 
02.07.2015
Type source: 
Media: 
RTL

Le gouvernement finlandais mis en place le mois dernier désire implanter un projet pilote en versant un même revenu de base inconditionnel à ses citoyens.

Le projet fait partie de la déclaration de politique générale du nouveau gouvernement de centre droit emmené depuis le mois dernier par le Premier ministre Juha Sipilä. La Finlande sera ainsi la première nation européenne à tester l’expérience d’un revenu de base inconditionnel versé à chaque citoyen.

Si les détails de l’opération n’ont pas encore été dévoilés, l’ensemble des citoyens recevrait ainsi le même revenu suffisant pour pouvoir vivre humblement, sans prendre en compte leur âge, leur état de santé ou leur situation sociale. Pour bénéficier d’un niveau de vie plus élevé, les citoyens auraient par ailleurs la possibilité d’y ajouter un salaire en tant que salariés ou en tant qu’entrepreneurs.

"Un revenu suffisant pour satisfaire leurs besoins fondamentaux"

Le Premier ministre finlandais, Juha Sipilä, présente le revenu de base comme étant un moyen adéquat pour pouvoir contrer la pauvreté. "Même pour les gens qui perdent leur emploi, le système leur permettrait de percevoir un revenu suffisant pour satisfaire leurs besoins fondamentaux", a-t-il déclaré.

Lancer l’expérience dans les régions les plus affectées par le chômage

En introduisant ces allocations universelles, les aides sociales, comprenant notamment les pensions de retraite pourront être supprimées. La fonction publique serait du même coup quelque peu affectée, tout en permettant au pays de faire des consistantes économies. Le gouvernement finlandais envisage de lancer l’expérience dans les régions du pays les plus affectées par le chômage.

Une grande première en Europe pour ce système qui a connu des essais positifs en Asie, en Afrique ou encore en Amérique du Nord.

79% des citoyens finlandais favorables à cette politique

En Finlande, selon un sondage pré-électoral, 79% des citoyens sont favorables à cette politique, y compris les personnes les plus aisées. De plus, 65% des députés se disent prêts à approuver cette initiative. Parmi les réticents, se trouvent les agriculteurs.

Les divergences de point de vue se situent en revanche sur le montant de ce revenu de base. L’Alliance de gauche le fixerait à 620 euros par mois, les Ecologistes à un montant de 440 euros tandis que les Libéraux prévoiraient un montant allant de 850 euros à 1000 euros par mois. Le Helsinki Times (hebdomadaire finlandais), estime que cette allocation universelle devrait être fixée à 1.166 euros pour lutter contre la pauvreté.

Personal info
Contributor: 
Mathieu Despont
Organisation, Media, etc: 
RTL