Vous êtes ici

Les socialistes proposent un nouveau concept

Français
Date: 
17.11.2014
Media: 
AGEFI

LUNDI 17 NOVEMBRE 2014 // 23:13

 

Revenu de base. Le parti souhaiterait faire de l’assurance générale de revenu un contre-projet direct à l’initiative.

L’initiative pour un revenu de base inconditionnel passe mal à gauche. Le PS a désormais une alternative: l’«assurance générale de revenu». La commission de la sécurité sociale du National n’a pas encore eu l’occasion d’en débattre.

Pour l’instant, elle s’est contentée d’auditionner les initiants et a refusé, par 15 voix contre 6, de demander à l’administration d’élaborer un contre-projet indirect visant à simplifier l’attribution et la distribution des différentes aides, ont indiqué vendredi les services du Parlement.

L’initiative veut offrir à tout un chacun en Suisse, qu’il travaille ou non, une indemnité lui permettant de mener une existence digne. La loi devrait préciser le montant et les modalités de financement.

Les initiants avancent les sommes de 2500 francs par mois pour les adultes et de 625 francs pour les enfants et les adolescents.

L’idée fait grincer depuis longtemps des dents à gauche. Cette dernière craint que l’initiative débouche sur une réduction des prestations sociales et des salaires. Reste qu’elle apporte une réponse aux questions «légitimes» de la population sur la distribution des richesses et la valeur du travail, note le PS.

Le parti lance donc l’idée d’une assurance générale de revenu qui vaudrait en cas de maternité, de maladie, d’accident ou de chômage. Le nouveau concept s’appliquerait aussi aux travailleurs indépendants et aux personnes qui n’ont pas de revenus fixes. La commission pourra en débattre lors de sa prochaine séance. Le PS souhaiterait faire de l’assurance générale de revenu un contre-projet direct à l’initiative. – (ats)

Personal info
Contributor: 
Mathieu Despont
Organisation, Media, etc: 
AGEFI