Vous êtes ici

Initiative pour un salaire minimum, les bénévoles veulent leur part

Français
Date: 
23.04.2014
Type source: 
Media: 
24Matin

En cas de « oui » lors du scrutin du 18 mai prochain sur l’introduction d’un salaire minimum de 22 francs de l’heure, l’Association Suisse des Bénévoles (ASB) exige que tous leurs membres touchent aussi ce revenu.

Un communiqué sera envoyé demain à la presse, en voici les principaux extraits obtenus en exclusivité par 24matin:

« Nous en avons assez de travailler pour des clous, on se crève toute l’année pour apporter un peu de bonheur à ceux qui en ont besoin, mais ça ne nourrit pas nos familles. En Suisse, le nombre de bénévoles chute chaque année. Avec ces 22 francs de l’heure, nous sommes convaincus de pouvoir inverser la tendance. (…) »

« (…) Pour financer cette initiative nous allons créer une nouvelle association baptisée « Une main tendue pour les bénévoles ». Elle sera composée de plusieurs jeunes bénévoles naïfs, non rémunérés, qui feront des récoltes de fonds dans la rue, les églises ou les écoles. Ces fonds seront ensuite redistribués aux « vrais » bénévoles. Avec ce système nous ambitionnons de révolutionner le monde du bénévolat. »

Sven Ponzi, directeur de l’ASB

Personal info
Contributor: 
Philippe Latty
Organisation, Media, etc: 
24Matin