Vous êtes ici

Une innovation sans emploi : 70 % des emplois remplacé par l’automatisation et 60% des emplois créés exigeront des compétences détenues par seulement 20% de la population

Français
Date: 
03.02.2014
Type source: 
Media: 
Ecole GE

Où va l’économie numérique ? (1/3) : Vers une innovation sans emplois ?

Même s’il est toujours difficile à mesurer, l’impact d’internet sur l’économie a toujours été observé avec attention, notamment par les acteurs de la nouvelle économie eux-mêmes, toujours à la recherche de métriques pour valoriser leurs résultats face aux pesanteurs de l’ancienne économie. Selon une récente étude du Centre pour l’innovation, la technologie et la stratégie numériques de l’école de gestion Robert H. Smith de l’université du Maryland, Facebook aurait permis de créer entre 180 et 240 000 emplois indirects aux Etats-Unis grâce au développement de l’édition d’applications, rapporte L’Expansion. Selon une étude du cabinet Deloitte – commanditée par Facebook., sic – citée par Philippe Escande des Echos, l’écosystème de Facebook en aurait créé 232 000 en Europe (soit 22 000 emplois en France et 1,9 milliard de chiffres d’affaires).

Cet article présente ce thème en 5 chapitres :

  1. Innovation localisée ou innovation mondialisée ?
  2. Apple, caricature d’une économie du net mondialisée ?
  3. La flexibilité mondialisée
  4. Il n’y a pas d’innovation sans fabrication
  5. Une innovation sans emplois

JPEG - 38.1 ko

Ce robot peut tous vous remplacer, vous êtes tous renvoyés...

Source

 Où va l’économie numérique ? (2/3) : robotisation ou monopolisation ?

“C’est peut-être difficile à croire, mais avant la fin de ce siècle, 70 % des emplois d’aujourd’hui sera remplacé par l’automatisation. Oui, cher lecteur, même votre travail vous sera enlevé par des machines. En d’autres termes, votre remplacement par un robot n’est qu’une question de temps”, affirme Kevin Kelly (@kevin2kelly) dans un passionnant article pour Wired intitulé : “meilleurs que les humains : pourquoi les robots vont (et doivent) prendre votre job”.

Cet article présente ce thème en 3 chapitres :

  1. Votre remplacement par un robot n’est qu’une question de temps !
  2. Les robots de demain seront aussi simples à utiliser que des… ordinateurs
  3. Les étapes de notre remplacement par des robots.

JPEG - 20.8 ko

Et si… tous les enseignants étaient remplacés par des robots ?

source

 Retour à la “vallée de l’étrange”

La “vallée de l’étrange”, ce mystérieux phénomène qui décrit l’inquiétude que nous éprouvons à la vue de robots à l’apparence trop humaine, est un vieux sujet de discussion et de polémique dans le milieu de la robotique, et aussi, dans une certaine mesure, dans celui de l’animation graphique (car on peut constater la même impression face à des personnages de jeux vidéo trop réalistes). Pourtant, le mécanisme psychologique de son déclenchement reste encore mystérieux.

Cet article présente ce thème en 2 chapitres :

  1. Les neurones miroirs et le rôle de l’empathie
  2. Un raisonnement circulaire ?

 Quel est l’impact des TIC sur les conditions de travail dans la fonction publique ?

L’arrivée massive des TIC (technologies de l’information et de la communication) dans la fonction publique modifie en profondeur le travail des agents. Cette note analyse leurs avantages et leurs inconvénients sur les conditions de travail et propose des pistes de recommandations pour parvenir à concilier amélioration des conditions de travail, modernisation des administrations et respect des missions de service public.

 Social learning ou formation collaborative : un pour tous, tous pour un

Depuis 2011, 3 millions de nouveaux postes se créent chaque mois aux Etats-Unis. Mais dans le même temps, le travail se complexifie à grande allure. Résultat : un chômage de masse coexiste avec une pénurie de Talents qui s’accroît chaque jour. On prévoit outre-Atlantique que, en 2015, 60% des emplois créés exigeront des compétences détenues par seulement 20% de la population. Les employeurs privilégient la formation interne des salariés en place pour faire face à leurs besoins que les systèmes de formation externes n’arrivent pas à satisfaire aujourd’hui. Mais en cette période de crise, ils éprouvent de grandes difficultés à investir suffisamment dans la formation continue. Le social learning pourrait venir à leur rescousse.

Cet article présente ce thème en 3 chapitres :

  1. Les nouveaux usages et le cercle vertueux de la formation collaborative
  2. Valoriser la formation informelle
  3. Nouveau paradigme : l’individu-acteur de sa propre formation

 Créer une entité « innovation » dans votre entreprise : une fausse bonne idée ?

La réaction fréquente d’une entreprise confrontée au manque d’innovation est de créer une entité « innovation » chargée de lancer des initiatives dans ce domaine. Très souvent une telle initiative, lancée en fanfare, s’étiole et l’entité finit par disparaître. Pourquoi ? Pour le comprendre, il est intéressant de reprendre l’histoire d’une entité innovation emblématique, le groupe ODD de l’opérateur télécom AT&T aux Etats-Unis.

 Le numérique, la crise et nous

“Les innovations pertinentes sont les innovations de rupture qui réduisent drastiquement les coûts, c’est-à-dire de 25 à 50 %, qui plus est en améliorant le service fourni”, estime Marc Giget. Et c’est vers celles-ci que nous devrions concentrer nos efforts. Car en baissant les coûts de cet ordre de grandeur, on repart dans une création nette de richesse.

 Il sous-traitait son travail en Chine pour glander au boulot

Un développeur américain sous-traitait pour 20% de son salaire son travail en Chine. Sa direction était dithyrambique sur ses performances… jusqu’à ce qu’elle le confonde. Si vos employeurs ne délocalisent pas, peut-être que chacun d’entre nous peuvent le faire ?

Personal info
Contributor: 
Mathieu Despont
Organisation, Media, etc: 
Ecole GE